La calligraphie japonaise

La calligraphie japonaise

La calligarphie japonaise

Afin de continuer mon immersion dans la culture japonaise, j’ai pu découvrir l’art de la calligraphie japonaise lors d’une initiation. Cet art, que l’on pourrait considérer de pictural, est beaucoup plus dur que ce qu’il n’y parait.

Pour reproduire un seul idéogramme « Kanji », il faut énormément de temps. Cet art demande une grande concentration, une prévisualisation de l’oeuvre finale pour arriver à garder les bonnes proportions. On doit apprendre à mouvoir son corps d’une toute nouvelle façon. Bloquer des articulations qui dans la culture occidentale nous servent à écrire et délier d’autres articulations pour garder toute la souplesse.

L’essai de cette technique m’a beaucoup rappelé la danse, un autre art que j’ai longtemps pratiqué. Il faut apprendre à maitriser son corps, son esprit pour que le pinceau et la feuille deviennent une extension de notre propre corps.

Je souhaite remercier Mayumi Otsuka pour son initiation et sa patience.

L'historique de la calligraphie japonaise

La calligraphie japonaise est un art traditionnel consistant à écrire les idéogrammes au pinceau et à l’encre. Cet art est très ancien et se pratique depuis plus de 3000 ans. Initialement née en Chine, la calligraphie a été introduite au Japon, à Taiwan, en Corée et au Vietnam avec l’écriture chinoise. A travers les siècles, la calligraphie est devenue l’un des arts les plus importants de la culture asiatique.

En langue japonaise, le mot calligraphie se prononce 書道 (shodo), ce qui signifie littéralement la voie de l’écriture. A la différence de la calligraphie européenne, le shodo n’est pas considéré uniquement comme un simple moyen d’écriture ou une forme d’art décoratif. Historiquement, la calligraphie était un signe de bonne éducation, de haut niveau culturel. Au Japon, on considère que la pratique de la calligraphie permet d’atteindre la longévité et la maîtrise du corps et l’esprit. Les moines bouddhistes utilisent la calligraphie comme une forme de méditation.

Selon la légende, les idéogrammes ont été donnés aux hommes par les dieux. Pour cette raison, dans la culture japonaise, on les traite toujours avec le plus grand respect. On considère que les idéogrammes écrits au pinceau sont vivants, dotés d’une énergie vitale appelée ki en japonais.

Traditionnellement, la maison japonaise est décorée par une inscription calligraphique bienveillante, poétique ou une phrase de sagesse. Les talismans de bonheur et de santé vendus aux temples japonais comportent obligatoirement une inscription calligraphique. La calligraphie est utilisée dans les cartes postales pour transmettre les voeux de bonheur. Elle décore les enveloppes d’argent offerts aux fiancés pendant les mariages. La calligraphie est tout simplement incontournable dans la vie quotidienne des japonais.

 

Découvrez en plus sur la beauté de la calligraphie japonaise !

https://www.calligraphie-japonaise.fr

Quelques images de mon initiation.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Fermer le menu
×
×

Panier