Le métissage dans le sang

Le métissage dans le sang

Je ne saurai pas par où commencer pour parler de Karine Salfati, tellement c’est un phénomène.

Karine Salfati a suivi sa formation professionnelle en tant que professeur de danse modern’jazz à Choreia, centre des arts vivants. C’est à son retour du Sénégal que j’ai eu l’occasion de la rencontrer pour la première fois.

Après le Modern’Jazz, elle a su suivre son coeur et partir à la découverte d’autres influences (Orientale, Tsigane, Bollywood, Odissi). Pour certaines de ces influences, elle s’y est vouée corps et âme. Si bien qu’au final son enseignement s’en est trouvé marqué. Elle a développé sa propre mouvance : Orind’Jazz.

Son envie de métissage transcende même les genres de la danse car elle va chercher dans les autres arts ce dont elle a envie. Au cœur même de ses créations, elle incorpore la magie comme dans son spectacle OM SAFSAR JINN alors que dans ORINDJA elle mélange juste les différents styles de danses en allant chercher la spécificité des danseuses qui l’entourent.

En tant que professeur, elle sait transmettre et insuffler sa passion, son énergie à ses élèves. Durant quelques années, elle m’a fait souffrir (pour mon plus grand bien) dans ses cours. La bonne humeur, le sourire et la sueur sont partie intégrante de sa pédagogie. Elle sait être à l’écoute des autres, de leurs possibilités, de leurs limites et de leurs envies.

Elle enseigne tous les samedis au studio Nilanthi à paris. Testé et approuvé par moi.

Karine Salfati, une artiste hybride

Avec Karine nous avons collaboré sur beaucoup de projets vidéos : de spectacles, teaser, démo de cours de danse, clips musicaux et maintenant sur une web série (prochainement disponible)

Mon passé de danseur a fait que notre collaboration a tout de suite eu un sens. Nous parlions le même langage, avions la même mémoire corporelle, même si nos univers ne sont pas semblables. C’est cette mixité et ce mélange qui transparaissent dans chacune des créations de Karine.

Nous somme à l’écoute l’un de l’autre. Nous nous influençons tout en respectant l’univers de l’autre. Chacun apporte sa patte artistique, ce qui nourrit et enrichit grandement nos projets.

Karine a aussi eu le droit de passer devant mon appareil pour certains de mes projets photos. Vous la reconnaîtrez ou pas en Médusa et vous pourrez la découvrir prochainement dans ma prochaine exposition Unity.

Insatiable quand on parle de danse, elle s’est investie auprès de Sophie Ménissier dans la compagnie Isao, Cie de danse tsigane. Elle y est assistante chorégraphe et s’occupe aussi de la communication de la compagnie. Eh oui il faut savoir être multitâches quand on est artiste.

www.kasalfati.com

Bande annonce des cours de danse Orind'jazz

Clip Vidéo Chorégraphié par Karine Salfati

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Fermer le menu
×
×

Panier