Yann Arthus-Bertrand, un photographe du ciel à Human

Yann Arthus-Bertrand, un photographe du ciel à Human

  • Post published:06/08/2020

Quand on parle de photographe, on pense tout de suite à Doisneau, Cartier-Bresson, Lindbergh, Newton…. Chacun d’entre eux s’est illustré dans un style de photo particulière : réaliste, reportage, corps… Au moment de débuter la photographie, beaucoup se disent qu’il faut avoir une patte ou appartenir à un courant, moi, je n’en ressentais pas le besoin. J’ai connu le photographe Yann Arthus-Bertrand comme tout le monde grâce à ses magnifiques photos de « La Terre vue ciel ». À cause ou grâce au confinement, j’ai pu découvrir l’intégralité de son travail en profondeur. Et découvrir que la notion de photographe de l’émotion qui me définit, s’applique à lui aussi.

Un parcours inversé

Yann Arthus-Bertrand portrait photographe

Yann Arthus-Bertrand a utilisé l’art de la photographie pour sensibiliser les gens à sa cause écologiste. Ses photos de La Terre vue du ciel étaient une ode à la beauté de Mère Nature et montrent aux gens qu’il faut préserver notre Terre. Puis au fil de sa carrière, il a évolué vers la vidéo pour réaliser 3 films : Home, Human et Woman.

En ce qui me concerne, j’ai fait le chemin inverse. J’ai commencé par la vidéo puis j’en suis venu à la photographie. Ce parcours m’a permis de préciser mes envies. Qu’est-ce que j’avais envie de retranscrire dans mon Art ? C’est à force de travail et d’essai que je me suis aperçu que je voulais capter les émotions, raconter des récits de vie, ne pas simplement faire de la photo réaliste qui peut être tout aussi émouvante. Il me fallait un peu plus derrière.

La découverte de Human

En faisant des recherches pour la création du catalogue de ma prochaine exposition, j’ai découvert le film « Human » de Yann Arthus-Bertrand. Dès les premières secondes, j’ai pris une claque en plein coeur. C’est un très bel hommage à l’Humanité.

Dans ce film, il juxtapose des extraits d’interview de personnes, originaires des quatre coins du monde, sur fond noir. Il le dit lui-même ce choix de cadrage provient de la déformation de son métier de photographe. Et ça le rassurait un peu aussi. Il leur pose des questions sur la vie, la mort, le bonheur, la famille, l’argent, la séparation, mais aussi des questions plus personnelles sur la sexualité, les violences…. Et les personnes se livrent sans filtre, avec sincérité face à la caméra. Pour la plupart d’entre elles, c’étaient la première fois qu’ils rencontraient un étranger.

De la vidéo à l’émotion

Yann Arthus-Bertand photographe

Le chemin pour trouver sa voie en tant qu’artiste, photographe ou autres, peut être long et difficile. Il y a tellement de genres différents. Le plus important, c’est de trouver ce qui résonne en nous, ce qui nous fait vibrer et où l’on se sent bien. Peu importe la manière, la méthode utilisée, même si elle n’est pas conventionnelle. Ce qui compte au final, c’est d’arriver à faire passer son message.

Les rencontres professionnelles, amicales nous influencent. Elles nous permettent aussi d’évoluer et de tester des choses. Il ne faut pas se fermer à certains styles. C’est comme ça que mon parcours artistique a évolué au fur et à mesure des années. À un moment donné, un déclic se fait et vous trouvez ce qui fait résonance en vous.

J’ai pu tester différents types de photos : urbaines, animalières, architecturales… Même si je prends du plaisir à faire toutes ses photos. Je sais que mon inspiration provient de la photo artistique sur le corps, son langage, sa différence, ses forces, ses faiblesses. Je veux pouvoir retranscrire la beauté de l’être humain et raconter son histoire avec ses blessures et ses victoires.
Le projet de ma prochaine exposition photo « Unity » en est la résultante directe.

Je me suis souvent comparé aux autres photographes, en me disant que je n’étais pas assez talentueux. Mais au final, j’ai compris où était ma force. C’est ce photographe de l’humanité que j’ai envie de devenir à travers mes prochains projets. Et je trouve que la dénomination de Photographe de l’Émotion me colle parfaitement à la peau.

Vous avez aimé l'article? Partagez-le autour de vous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité