Alban JAROSSAY, de la coiffure au maquillage

Alban JAROSSAY, de la coiffure au maquillage

  • Post published:05/11/2020

Être un photographe artistique, ce n’est pas seulement avoir des millions d’idées, c’est avant tout savoir les retranscrire en images. Pour cela, j’ai besoin de m’entourer, suivant mes différents projets, d’une équipe spécialisée pour leur donner vie. La force d’un bon photographe, c’est de travailler et de savoir s’entourer de gens de talent. Mais attention, il n’y a pas que le talent qui compte. Il faut aussi partager plus avec les membres de son équipe. C’est très important d’avoir la même vision des choses, d’être à l’écoute les uns des autres, car toutes les idées peuvent être intéressantes, d’avoir des valeurs morales communes et surtout éviter les guerres d’égos. J’ai pu trouver toutes ses qualités en la personne d’Alban JAROSSAY.

Des débuts chaotiques,

auto portrait Alban Jarossay

C’est lors du vernissage de mon exposition « Fairies » en 2011 que j’ai eu l’occasion de rencontrer pour la première fois Alban. Nous avons pris le temps de discuter de nos métiers. Ce fut un échange très agréable.

En 2013, je lançais la création de ma série « ICON » sur le thème des personnalités féminines à travers les âges. J’ai alors contacté Alban pour lui proposer de s’occuper de la création des maquillages. Alban m’a dit oui sans aucune hésitation.

Toute la phase de préparation a été un peu tendue entre nous, car nous n’arrivions pas à communiquer. J’avais tellement l’habitude de travailler avec la même maquilleuse que le fait de changer d’interlocuteur me perturbait. Je n’avais plus aucun repère. Il ne pouvait pas lire en moi, ni même anticiper mes envies ou mes idées. C’est vrai nous ne nous connaissions pas. Il a fallu trouver notre propre langage pour échanger nos idées.

Une envie d’apprendre incessante,

Tout comme moi, Alban est animé par une soif d’apprendre perpétuelle. Son parcours professionnel en est le parfait témoin. Après une formation dans l’univers de la coiffure, il a décidé de compléter sa formation en apprenant les techniques du maquillage. Ainsi, il a pu devenir un artiste complet dans son art. Et quand il crée un maquillage pour un personnage de théâtre ou un shooting photo, il a une vision globale du sujet.

Son grand cœur et son envie de partager sa passion l’ont amené à devenir professeur au sein de l’équipe de formation de l’atelier international de maquillage.

Alban Jarossay photo de backstage
réalisation d'un maquillage de Alban Jarossay

Un artiste aux pinceaux d’or

Nous n’hésitons pas à expérimenter de nouvelles techniques, à faire des tests, même si ceux-ci ne sont pas toujours concluants. Il faut l’avouer. Dans ces instants de créations, nos échanges sont basés sur la valeur ajoutée pour le projet. Car notre seule envie est de créer des photos émouvantes à la hauteur de nos talents.


Alban est littéralement un artiste aux pinceaux d’or. Grâce à l’étendue de son talent, je peux laisser libre cours à toute ma créativité.

Une multitude de projets

Depuis 2013 et la série « ICON », Alban et moi avons travaillé sur différents projets. Alban a créé tous les maquillages pour l’exposition « Men & TEXTURES ». Notre travail a été publié dans différents magazines à travers le monde : My Gay Toronto (Canada), Juturna (Allemagne),…

Il a aussi participé à la réalisation des photos de mon exposition « Shadow & Light » aux côtés d’autres maquilleuses (Maya Chancelade, Marie-Charlotte Sondaz).

Nous travaillons actuellement sur la création de photos pour ma nouvelle exposition « UNITY ». Je vous en dirai plus prochainement.

MGT My gay toronto canada
Au fil du temps, Alban et moi avons construit une amitié, une complicité qui facilite nos échanges et notre travail. De ce fait, chaque photo devient une création à 4 mains. J’ai un grand respect pour cet artiste très humble dans sa démarche artistique. Il m’a ouvert les portes d’un univers très vaste qui est celui de l’art du maquillage. Grâce à lui, j’ai pu apprendre énormément de choses : les styles de maquillage, les techniques, les produits,… ce qui m’ouvre d’autres horizons sur la création de photos artistiques. Et comme l’échange est pluriel entre nous, plus d’une fois je me suis retrouvé à être modèle pour lui.
 

Alban JAROSSAY et moi avons une vision et une volonté communes de sortir du star-système et d’être reconnu pour notre travail et non pas grâce à notre nom.

Vous avez aimé l'article? Partagez-le autour de vous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cet article a 4 commentaires

  1. Avatar
    Le Monde de Ludo

    Article très intéressant
    Félicitations

    1. Avatar
      gdp

      Merci beaucoup pour ce commentaire. J’espère les articles à venir vous plairont tout autant.

  2. Avatar
    Alban

    Merci Guillaume pour cet article. C’est un peu étrange d’en être le sujet 😅. C’est un plaisir partagé de travailler et d’évoluer à tes côtés

    1. Avatar
      gdp

      Merci beaucoup, vivement que l’on puisse reprendre nos sessions shooting.

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité