Photographe ou ami : Telle est la question?

Photographe ou ami : Telle est la question?

  • Post published:06/22/2020

Je me pose souvent cette question : Suis-je un Photographe ou Ami pour mes connaissances? Mon métier de photographe est une vraie passion pour moi. Mais cela a aussi changé ma relation avec mes ami(e)s. Car la photographie n’est pas un hobbie que je fais le week-end pour me détendre mais c’est MON métier. Et beaucoup d’entre eux n’arrivent pas à le prendre en compte.

Être pris au sérieux

photographe ou ami 2 appareil photo

Comme pour beaucoup de le monde, la photo n’est qu’une passion. Pendant longtemps, et même encore maintenant, les gens ne considéraient pas que je faisais un vrai métier. Mais si, la photographie me sert à payer mes factures. Je ne fais pas juste appuyer sur un bouton. Il y a une technique, un art que je maîtrise. J’ai ce que l’on appelle un oeil. Et tout cela a un prix.

Effectivement, cela peut paraitre très abstrait pour certaines personnes. Car au-delà du moment de la prise de vue, il y a toute la partie du tri des photos, des retouches…Mais les gens n’ont pas conscience de tout cela.

Photographe ou Ami ?

Durant les dernières années, je me suis posé cette question plusieurs fois. Surtout quand les gens t’invitent à un événement, un spectacle, une soirée et qu’une fois que tu leur as dit que tu serais présent. Ils te demandent de venir avec ton appareil photo. Ma présence, les intéressait-elle vraiment ou simplement, ils n’avaient pas le courage de me demander directement de venir faire des photos (photographe lifestyle ou photographe de spectacle). Peut-être, de peur que je leur demande de payer la prestation.

Au début, j’acceptais toujours de peur de les froisser. Mais avec le temps, j’ai appris à dire non. Faire des photos, c’est mon métier. Donc si je décide de faire des photos bénévolement, c’est parce que la cause m’intéresse ou que j’ai du temps dans mon planning. Mais c’est moi qui reste maître de ma décision.

Une question de prix

photographe ou ami 1 studio photo

Parler d’argent, à toujours été compliqué pour moi. Surtout quand il s’agit de personne que je connais.
Quand vous travaillez pour des clients que vous ne connaissez pas, vous définissez votre tarif habituel sans vous poser de questions. Ce que vous voulez, coûte tant. Mais dès qu’il s’agit d’ami(e)s, il y a l’affect qui rentre en ligne de compte. Vous connaissez leur situation financière. Vous ne voulez pas qu’ils croient que vous les prenez pour une vache à lait. Mais si vous baissez vos tarifs, vous ne gagnez plus assez pour que la prestation soit rentable.

Un cas concret

J’ai une amie, Karine Salfati, Danseuse et Chorégraphe, avec qui je collabore depuis des années. Afin que notre relation professionnelle n’influence pas notre relation personnelle, nous avons décidé de remettre les choses à zéro à chaque projet. Ainsi, il y a des projets où elle a des subventions et où elle peut payer mes prestations à 100% et sur d’autres projets, j’accepte de lui faire des réductions sur le tarif de mes prestations. Cela permet aussi de montrer la flexibilité que j’ai et d’instaurer une relation de confiance sur le long terme.

Travailler avec des ami(e)s, c’est le meilleur moyen de tester notre amitié. Et de voir si l’on peut surmonter les tensions. Des fois, la relation ne changera pas, d’autres fois, la relation deviendra une relation purement professionnelle ou au contraire, vous vous direz plus jamais nous ne travaillerons ensemble afin de sauvegarder notre amitié. Chaque situation est unique, il vous faudra peser le pour et le contre pour opter pour la meilleure solution.

Vous avez aimé l'article? Partagez-le autour de vous.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité